Vous êtes ici : Accueil > Les activités pédagogiques > Archives > Travaux d’élèves 2006 : nouvelles fantastiques

Les nouvelles fantastiques des 4° A et des 4°F

Ce travail d’écriture s’inscrit dans l’étude de la littérature fantastique basée sur la lecture de nouvelles de Maupassant, Buzzati et Matheson.

A partir d’une photographie extraite d’un hebdomadaire, chaque groupe d’élèves a imaginé une histoire qui devait débuter dans un univers réel, sombrer dans le surnaturel avant de s’achever sur le doute.

Aboutir à une histoire finie qui réponde à des contraintes nécessite d’accepter de retravailler son brouillon jusqu’à ce que l’histoire soit cohérente et correctement rédigée. Pour éviter d’avoir à recopier et garder le plaisir d’écriture, les élèves ont tapé leur texte sur l’ordinateur.

S.Caffin

PS : Bien entendu chaque élève peut imprimer la totalité des textes de la classe.

Articles

  • Sueurs froides - Janvier 2006

    SUEURS FROIDES
    Aurore avait fini sa prestation. Les rideaux se refermaient tandis que le piano jouait les dernières notes. Elle se retira dans sa loge, comme à son habitude, mais pour la première fois de sa carrière, il n’y avait personne dans les coulisses. Au moment où elle fermait sa porte, elle crut apercevoir la silhouette d’un homme qui marchait d’un pas lent et régulier au bout du couloir. Persuadée que c’était un admirateur perdu, elle partit à sa rencontre. Mais au moment de le rattraper, la (...)

  • Seul - Janvier 2006

    SEUL
    Je me suis réveillé dans mon appartement, les cheveux ébouriffés. Je m’ apprêtais à m’habiller quand je me suis rendu compte que quelque chose n’allait pas. Je me suis alors approché à la fenêtre et j’ai vu des motos et des voitures mais il manquait quelque chose... les gens... .J’ai continué à scruter l’horizon mais il n’ y avait personne. J’ ai enfilé rapidement mon pantalon et mon pull. Je ne me sentais pas bien. J’étais inquiet car un grand et imposant silence régnait, un silence angoissant de (...)

  • Quelques mots - Janvier 2006

    Quelques mots
    Tyler habitait une petite maison dans le centre de Portland. Il était menuisier et travaillait seul dans l’atelier qui se trouvait dans sa cave. C’était une petite pièce mal éclairée dont le plafond ne s’élevait qu’à 1.70 m. Il frappait le bois sans arrêt, tel un pic-vert qui cherche sa nourriture : un bruit sourd, sans harmonie. Mais Tyler l’aimait, ce bruit qui avait rythmé sa vie, son amour pour le bois.
    Le menuisier avait appris à maîtriser sa claustrophobie (...)

  • Mourir ou dormir... - Janvier 2006

    Mourir ou dormir... Estelle rentrait de son travail. Elle avait eu une longue journée fatigante. Elle se sentait exténuée et déprimée. Elle n’avait touché aucune prime de fin d’année.
    En arrivant chez elle, elle appela son mari. Il ne répondit pas. Elle entendit le bruit de la télévision, se dirigea vers le salon et le découvrit allongé comme inconscient, sur le canapé. Elle le secoua doucement d’abord, puis brutalement. Aucun signe de vie : Estelle s’inquiéta, elle était perturbée. (...)

  • La graine de Christopher - Janvier 2006

    LA GRAINE DE CHRISTOPHER
    Christopher, jeune homme sans histoire, plutôt calme, s’occupait des buffles dans son immense ranch californien. Sa vie de célibataire était tranquille et paisible. Ses légendaires abdominaux lui avaient valu tous ses trophées de rodéo. La routine quotidienne fut brisée le jour où un homme voilé fit irruption dans sa vie. C’était un matin d’été ; le mystérieux inconnu lui tendit une graine à la forme farfelue. Derrière son visage caché s’éleva une voix rauque et glaciale (...)

  • La rentrée - Janvier 2006

    LA RENTREE
    Ce jour-là, je me rendais à pied au collège. C’était la rentrée. J’ avais mes Timberland et des chaussettes Nike assez épaisses. Je portais un jean délavé avec un tee-shirt bleu à capuche ; une casquette G-Unit couronnait ma tête.
    J’empruntai le chemin habituel. Je me sentais stressé car c’était la reprise des cours. L’idée de faire l’école buissonnière m’avait effleuré.
    Tout à coup, je vis quelque chose d’impensable. Ma mère, debout sur l’immense bras métallique d’une grue. Elle paraissait (...)

  • Le but improbable - Janvier 2006

    LE BUT IMPROBABLE
    Mr Moniard, très fier, était en train de filmer son fils qui jouait au foot sur le terrain en face de son immeuble. Le match venait de commencer : le score était de zéro à zéro.
    Il avait installé la caméra de façon à ce qu’elle puisse couvrir tout le terrain, pour cela il l’avait posée sur le rebord de son balcon. Soudain, la foule se mit à crier ; apparemment, son chérubin venait de marquer un but somptueux juste au moment où un rayon de soleil l’avait ébloui. Il lui sembla (...)

  • Le sapin de Noël - Janvier 2006

    LE SAPIN DE NOÊL
    - John ! Rentre à la maison ! Il est trop tard pour accrocher des guirlandes à ce fichu sapin ! Je te l’avais pourtant interdit ! Viens ici !
    Mais depuis que maman et papa sont morts tu ne m’as jamais laissé le décorer !
    Pour moi Noël n’est pas une fête et tu le sais très bien ! Je te rappelle quand même que tes parents sont décédés en cette période !
    Je le sais ! C’est une chose qui ne s’oublie pas !!! D’ailleurs demain tous les enfants recevront des cadeaux et (...)

  • Les colis rouges - Janvier 2006

    LES COLIS ROUGES
    François travaillait comme DJ dans sa propre boîte de nuit. Depuis tout petit, le monde de la nuit et de la fête le passionnait et il avait économisé tout son argent pour acheter sa boîte. Malheureusement, très peu de personne la fréquentait, mais il gardait l’espoir que cela change.
    Un soir alors qu’il mixait tranquillement ses platines, il aperçut un homme étrange portant des lunettes et une fine moustache qui le dévisageait depuis son entrée. Il continua sa soirée jusqu’à (...)

  • Etranges petites créatures - Janvier 2006

    ETRANGES PETITES CREATURES
    C’était le soir, la pleine lune brillait. Julia conduisait. Elle faisait un très long trajet, elle était épuisée. Sur le siège voisin il y avait Benjamin, son mari assoupi. A l’arrière, leurs deux jeunes filles Aurélie et Sarah dormaient aussi.
    Tout à coup elle entendit des petits bruits étranges. Ca ressemblait à des chuchotements. Elle se dit que ça devait sûrement être le frottement des Feuilles des arbres, dehors. Elle sursauta, quand elle entendit un petit cri. Elle (...)

  • La gare des vampires - Janvier 2006

    LA GARE DES VAMPIRES
    Un matin banal, Vincent Clavier se réveilla en se disant qu’il serait au travail dans moins d’une heure. Il se leva, s’habilla, prit son petit déjeuner, enfila son manteau puis partit. Il était sept heures et Paris s’éveillait sous un ciel gris foncé. Il se dirigea à grands pas vers la station de RER pour prendre son train. Ayant mal dormi, il était très fatigué et se trompa plusieurs fois de rue, ce qui le retarda d’une dizaine de minutes. Il entra enfin dans la gare qu’il trouva (...)

  • Entre rêve et cauchemar - Janvier 2006

    J’étais un jeune employé de bureau. Un après-midi, je fus convoqué par Victor, mon patron. La pièce où il me reçut avait complètement changé. Il y avait un long canapé qui prenait toute la longueur. Victor me semblait bizarre. Il sentait une fleur en buvant un cocktail, alors que d’habitude, je le trouvais devant un vieux bureau, éclairé par une lampe ancienne, assis sur un canapé troué. Il me convoquait pour parler de mon licenciement.
    Il me servit à boire, le sourire aux lèvres. A ce (...)